vendredi 4 mars 2011

Je veux être un chanteur Folk

Parce que si tu es un chanteur Folk, c'est sûr tu as une guitare et personne ne voit que tu as du bide. En fait, tu n'en as pas parce que tu es prof et que tu ne gagnes pas trop bien ta vie sauf pour t'acheter une super guitare et du coup tu manges des pâtes tous les jours. Tu en auras dans 10 ans, à force de boire des bières à la fin des tournées. Et des répets aussi.
En attendant tu peux porter des T-shirt loose mais près du corps (tout est là), et des jeans hors d'âge et rien qu'avec ça c'est vraiment trop la classe.

Regardez pas mes yeux, j'ai pas trop dormi. Juste mon T-shirt
Tu n'es pas obligé de vraiment chanter, tu peux poser une petite réverb comme ça sur ta voix, et ça passe nickel. Et puis tu peux fermer les yeux aussi si tu as des gros cernes de la soirée d'hier, c'est pas grave, c'est folk.

Tu chantes du folk et toi tu peux danser sur scène accroché à ta guitare alors que le public en bas, il peut pas, il n'ose pas parce que c'est du folk, alors on reste stoïque, on ne danse pas sur du folk.

Et comme tu chantes du folk tu peux caser comme ça "the more that I can do is share my loneliness with you", avec un petit air limite entraînant. Alors qu'en fait il vallait mieux ne pas comprendre les paroles cette fois. Ah oui parce qu'un des inconvénients du folk quand même, c'est que contrairement au rock où ça gueule pas mal et où les instruments couvrent souvent la voix du chanteur, là en fait on comprend ce que tu dis. Et ouais.

Après avoir bien plombé l'ambiance, tu vas quand même sussurer "with you", et avec ces deux mots-là tu as le pouvoir de faire évacuer toutes les tensions de la journée. Limite de faire tomber les armes. Moi ce matin, je me sentais plus en jambes pour un bon concert rock, mais là arrivée à 20h30, un concert folk avec la possibilité de s'assoir par terre parce qu'il n'y aura pas trop de monde (ben oui , c'est folk) ça me tentait pas mal avant d'aller dormir. Mais oui mais en fait non.

Ce soir c'était soirée Bretzel à la Carène et j'ai encore oublié mon appareil photo. Ah non ! Pas bretzel, Herzeld, du nom du label strasbourgeois. Il fallait que je place une blague pourrie, c'est fait. OK il y en a plus ? D'accord. Donc c'était soirée Herzfeld, annoncée soirée folk. Ah mais oui mais non. Le folk il a muté, les mecs, il faut se réveiller. Le folk mélange plein de pop, d'électro et même de rock. Faut suivre un peu aussi. Pop Folk. Mais pas que.

Je rate le 1er groupe, Original Folks. Tant pis ils ne passeront pas à la casserole cette fois.

Le suivant c'est The Second of June et franchement blagues à part j'ai accroché. Avec des références maîtrisées, des bonnes ! Cure. Je me suis demandée à un moment  si je ne m'étais pas trompée de soirée avec le Tribute to Joy Division, mais non, c'est la semaine prochaine. Aaron aussi. A ce stade, la soirée était gagnée. A écouter : "June the Third" (le fameux "with you"), "Litany", allez faire un tour sur leur myspace.

On ne peut pas dire que Roméo et Sarah ait réussi le même exploit du 1er coup. J'ai cru qu'on nous la faisait genre "Bonne nuit les petits", puis "dégagez, ya plus rien à voir" avec tour à tour un morceau trèèèèès lent dont le seul élément intéressant que j'ai retenu est la trompette (ok, il y avait aussi la belle voix de la chanteuse) puis un morceau trèèèèès strident et énervant. Et ensuite un morceau pour des vacanciers en Corée qui m'a surtout fait penser à Hawaï mais encore plus à prendre la poudre d'escampette lorsque la chanteuse s'est mise à répèter des mots au synthé. Sur ce, je vois le bassiste qui commence à s'énerver genre danse de saint guy mais juste le haut du corps. Et non il n'est pas sous ecstasy. On dirait qu'il va crier "putain de bordel de merde, c'est pas bientôt fini ces conneries ????" Et là, c'est la classe, un morceau énooooorme, qui part en live genre dans ce qu'il y a de meilleur, entre une impro de jazz ou de Sonic youth. Rien à voir, je sais, mais c'est comme ça que je l'ai vécu. Le morceau qui sauve le reste. Jusque là je me demandais où ils voulaient en venir. Brouillon quoi.

Alors là après c'est THE surprise, pas annoncée. Et ben il fallait RESTER !!! Et c'est ce que j'ai fait, trop cool non ? Herzfeld Orchestra, c'est un mix des trois groupes. Tournante de chanteur, style aléatoire. Ou roulette russe au choix, un coup déprime, un coup festif. C'est dans le festif qu'ils sont meilleurs, il s'amuse et nous aussi, ce bagad strasbourgeois, qui n'est pas sans me rappeler I am from Barcelona.


Label Herzfeld : http://www.myspace.com/herzfeldlabel
A second of June : http://www.myspace.com/asecondofjune
Romeo and Sarah : http://www.myspace.com/romeosarah
Original Folks : http://www.myspace.com/originalfolks

2 commentaires:

  1. Héhé. C'est tout à fait ça !
    Signé : La Carène

    RépondreSupprimer
  2. ha oui ! alors si vous le dites ... merci !

    RépondreSupprimer